salon de tisanes et de lectures associatif et solidaire

Accueil > EN CE MOMENT > L’an 011 du Samovar – (G)rêve général(e)

L’an 011 du Samovar – (G)rêve général(e)

lundi 2 janvier 2017, par le samovar

On lève le pied, on réfléchit et c’est pas triste !

Le manque de bénévoles sur les permanences nous permet de nous réinterroger sur l’autogestion du Samovar au quotidien :
- sortir de la relation client consommateur/trice pour mieux partager, partager les tâches et partager tout court.
- se libérer du temps pour développer des relations plus constructives, continuer à tisser le réseau associatif, organiser des soirées et favoriser les échanges et l’émergence d’idées nouvelles. A ce propos, notons que la mise à disposition d’un cahier où chacun peut s’exprimer sur tout est désormais à disposition.

Nous souhaitons également nous réinterroger sur les rapports avec les groupes adhérents aux Samovar et ceux y agissant de façon ponctuelle, discuter avec eux sur un échange possible (organisation de soirées, permanences, montant de l’adhésion...).

A l’issue de ces cogitations, il conviendra peut être de renommer le "salon de thé" en un terme moins commercial (salon de tisanes et "miam" autogéré, lieu de pensée, de réflexion et d’autonomie, lieu de contestation sociale ...).

Nous tentons l’expérience d’aller vers plus d’autogestion jusqu’à notre prochaine assemblée générale au plus tard. Pour le reste de nos actions, c’est à dire nos soirées, nos réunions, nos mandats etc... Les bénévoles actuels continuent à animer et à faire tourner le lieu MAIS nous avons besoin de VOUS !


Et pour suivre de plus près les discussions en cours, voici tous les comptes-rendus et textes écrits depuis le début de "l’an 011" :

- Atelier du 20 novembre

- Atelier du 26 novembre

- Atelier du 4 décembre